Cymbales tibétaines

Les Tingsha sont des petites cymbales tibétaines en métal faites généralement avec un alliage de bronze, de cuivre et d'étain. D’autres sont plus complexes. Utilisées lors de rituels religieux au Tibet, elles ont un son pur et clair. Elles touchent directement au cœur et ont pour but de rassembler. C’est un appel à l’unicité, au groupe constitué et constituant. Elles sont souvent accompagnées de danses et de chants, d’invocations, d'évocations, d’incantations. Dans ce rituel, dans ces transes, elles rappellent constamment à la Terre, à la matière, et fragmentent les morceaux liturgiques. Ornées de symboles, elles ont des utilités différentes. Certaines protègeraient, d’autres apporteraient sagesse et compassion, d’autres encore purifieraient le corps de la parole et de l’esprit. Fermez les yeux et entrez dans la danse.

Comment sont utilisées les cymbales tibétaines ?

Les Tingsha sont utilisées dans la pratique du yoga. La musique tintinnabulante invite au recueillement, donne du rythme aux différentes positions. Elles sont aussi utilisées pour la sonothérapie et les soins énergétiques. Associées aux bols tibétains ou en bols en cristal, les cymbales tibétaines amènent détente et concentration lors de méditations, de massages sonores ou de soins énergétiques. De même, elles permettent de purifier l’espace. Elles seraient, en effet, utilisées pour nettoyer et assainir différents lieux en chassant les énergies négatives ou basses. Enfin, elles vont souvent de pair avec la musique. C’est un instrument de musique unique dont l’utilisation peut être double : en les faisant tinter de façon horizontale, de façon classique ou bien de manière verticale en les entrechoquant bord contre bord. On obtient alors un son plus franc et plus aigu.

Equit Zen propose deux types de cymbales tibétaines. La Tingsha avec le motif du dragon, souvent symbolisé comme le maître du climat. Contrôlant vents et marées, pluies et bruits. C’est un symbole de délivrance, un symbole qui se rattache à la vérité, à la perte des illusions. La Tingsha avec des motifs tibétains chacun riche en symboles. En effet, Les thèmes universels sont mis en avant, se sont des mantras tels que la protection de la terre mère, la recherche du silence, de la sagesse, la libération de l’esprit par le corps, l'élévation spirituelle par la pratique des enseignements tibétains, l’allégation d’une fertilité riche ou encore l’affirmation d’immortalité par la transcendance de l’esprit.

Comment sont fabriquées les cymbales tibétaines ?

Les cymbales Tingsha sont fabriquées dans la tradition artisanale à la main : moulées dans du sable fin et humide puis cuites sur du charbon de bois. Après avoir été coulées, elles sont martelées sur leurs bords extérieurs de façon à créer un son qui soit assorti pour chaque paire ; chacune présentant une unicité de forme et de son. Enfin, elles sont ornées de motifs traditionnels travaillés minutieusement à la main. Elles sont composées à minima de trois métaux. Certaines sont faites avec un alliage complexe de sept métaux comme les bols tibétains et font appel à la puissance vibratoire des sept planètes, des sept chakras. Certaines encore, sont constituées de douze métaux et composent des gammes harmoniques précises et nuancées, voyage de détente de la matière, de la sphère interne.